lundi 22 septembre 2008

Marçon 1953




A la maison, 21 septembre 2008

C’était aussi mon anniversaire ce week-end. Mon grand-père m’avait donné une bouteille de vin rouge de l’année de ma naissance que j’avais conservée religieusement jusqu’à maintenant en me disant qu’il faudrait bien l’ouvrir un jour. L’occasion de mon 55e anniversaire m’a paru tout indiquée. Mais avant de retirer le bouchon, un peu d’histoire…

Mon grand-père était facteur à Marçon dans le sud de la Sarthe. Comme presque tous les fonctionnaires de campagne d’après guerre, sa tournée terminée (45 km à bicyclette, s’il vous plait !), il attaquait, après une petite sieste, sa deuxième journée d’agriculteur sur les quelques hectares de champs, jardin, verger et vigne qu’il exploitait. Il produisait ainsi pour sa consommation personnelle un petit vin rouge sans prétention et un rosé délicieux qui naturellement pétillait légèrement. A l’évocation de ce souvenir, mes papilles en frétillent encore d’émotion !

Il m’avait donc donné cette bouteille du vin rouge vendangé 5 jours après ma naissance. En la débouchant hier, bien des souvenirs sont remontés et j’avais tout à fait conscience de procéder là à une opération assez exceptionnelle. Peu de gens, je suppose, ont été à même d’en faire autant. Cela dit, je ne me faisais que très peu d’illusion quant à son résultat, il y avait vraiment très peu de chance pour que le contenu soit encore buvable. Et surprise, ce petit vin avait aussi vaillamment que possible traversé ses 55 ans de sommeil ! Bon, évidement, pas de quoi tomber à la renverse, cela ressemblait plus à du porto qu’à du vin, mais la performance était tout de même plus qu’honorable et surtout inattendue.

Je me devais de la partager. A la vôtre !

21 commentaires:

  1. alors bon anniversaire , en différé
    mais depuis que tu es à la retraite , c'est tous les jours la fête ! ... non ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est un peu ça, effectivement. Merci et bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  3. Impressionnant, et merci du partage.

    RépondreSupprimer
  4. Bon anniversaire Dominique !
    A la tienne !
    Mais, on en aurait bien pris de ce petit vin au goût de porto... belle patience d'avoir attendi tant de temps... mais quel instant magique aussi !
    ça c'était un véritable cadeau d'anniversaire ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Bon anniversaire Dominique ! Belle histoire, belles photos, belle dégustation...

    RépondreSupprimer
  6. Je me doutais bien que ces photos allaient finir sur le blog ce matin !
    Je n'ai pas gouté le vin car je n'aurais pas su l'apprécier, mais j'ai bien vu que tu étais très heureux d'ouvrir cette bouteille...
    Ce fut un très bon dimanche, ensoleillée qui plus est ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Précieux souvenir, moment de grâce familiale autour de cette bouteille et de l'émotion qu'elle suscite, belle journée d'anniversaire, savoureux partage, voilà un post qui vaut bien ce coup de coeur particulier, suivi d'une sincère accolade pour tes 55 ans !
    Dis donc, tu es un jeune retraité ! Suis heureuse pour toi, pour vous tous.
    Bonheur, joie et paix Dominique.
    Heureux anniversaire.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai eu l'honneur de faire partie des qq privilégiés qui ont pu apprécier ce vin aux parfums uniques!!!
    Son petit goût de porto était fort appréciable!!!
    Je l'apprécie encore plus avec le recul et la petite leçon d'histoire qui va avec.
    Alors, santé!!!

    RépondreSupprimer
  9. bon anniversaire !!

    Le vin devait être extra rien qu'à se remémorer son histoire

    RépondreSupprimer
  10. On aura tout vu! tout lu! mais rien bu!!! Siffler tout seul une boutanche de ce calibre c'est honteux! Et les copains alors?... Il ne te reste plus qu'à te trouver un lopin de terre adéquat, bien ensoleillé, y planter quelques ceps dûment sélectionnés, attendre le temps qu'il faudra et NOUS vendanger la récolte suffisante pour NOUS offrir enfin de quoi nous humecter la glotte en
    trinquant à ta santé...sans blague!alain.m

    RépondreSupprimer
  11. bon anniversaire , belle histoire de vin et de famille , le gout de la vie de laquelle on vient qui s'ecoule du goulot , heritage en liquide qui vaut mieux que tout retour materiel , quelle emotion cela a dut etre ...

    RépondreSupprimer
  12. Joyeux anniversaire Dominique même si cet évènement t'a fait manqué un sympathique apéro-concert au Musée de Musique Mécanique de Dollon qui n'aurait sans doute pas été aussi délectable que cette fameuse bouteille liée à ta naissance !

    Au plaisir de te revoir un jour de concert.

    Fraternellement

    RépondreSupprimer
  13. Merci à tous d’être venus trinquer avec moi. Ça vaut bien un petit mot pour chacun.

    Deed yea
    Oui, c’est impressionnant. Quand on y réfléchit, il ne doit pas y avoir beaucoup d’autres choses que le vin susceptibles de se conserver aussi longtemps.

    Seb !
    La patience est assez dans ma nature. Je ne regrette pas d’avoir attendu jusque-là. Je suis maintenant suffisamment disponible pour avoir apprécié pleinement cet instant magique.

    Corinne
    Effectivement, beaucoup de plaisirs divers et variés autour de cette bouteille. Jubilatoire !

    Pascaline
    Un petit bémol à propos des photos. Mon noir et blanc est mon préféré de ceux que j’ai publiés et personne n’en a parlé. :-(

    Martine
    Je suis bien conscient d’être un privilégié et je compte bien faire le meilleur usage possible de ces 5 années de bonus.

    Aurélien
    A bien graver dans les souvenirs. C’était un moment unique et bien partagé.

    Bergson
    J’ai eu aussi beaucoup de plaisir à vous raconter cette histoire.

    Alain
    Ben oui, y en n’a pas eu pour tout le monde mais pour ce qui est de la siffler tout seul, on était quand même une vingtaine autour de cette bouteille ! Heureusement que tout le monde ne buvait pas de vin car malgré mes précautions et les quantités quasi homéopathiques que j’ai versées, nous avons atteint assez rapidement la partie trouble. Mais pour mieux te faire enrager, je précise qu’après une journée supplémentaire de décantation j’ai pu m’en resservir un petit verre aujourd’hui, na nanère !

    Laubaine
    Un simple et vrai moment de bonheur : voila un bon résumé.

    Beanow
    Thank you for your visit and welcome here.

    Annie
    Je ne pouvais effectivement pas être partout mais ce n’est que partie remise.

    Ouf ! Je n’ai oublié personne ?

    RépondreSupprimer
  14. Glass is not the easiest to photograph but these are very well done. I could just drink a glass of that lovely wine now :-)

    Le verre est pas le plus facile à photographier, mais ils sont très bien fait. Je pourrais me contenter de boire un verre de vin de belle que maintenant

    (forgive my translation)

    RépondreSupprimer
  15. c'est vrai qu'il était plus que buvable !
    Ce dimanche ensoleillé a prolongé l'été : ce fut bien agréable !

    RépondreSupprimer
  16. Mon cher Dominique, c'est maintenant que je peux dire un mot sur ta série de photos . Je suis membre du blog. Je me suis crée une adresse. Tes photos que je redécouvre aujourd'hui, sont très belles et donnent envi de se faire inviter. merci. J'ai perdu la page des jeux de mains. On dit souvent: jeux de mains, jeux de vilain. Mais à la vue de tes photos, on ne peut que dire: jeux de mains, jeux de genie. François.

    RépondreSupprimer
  17. Thank you very much, "this too will pass".

    RépondreSupprimer
  18. Très heureux, François, que du fin fond de ton Cameroun, tu arrives jusqu'ici. Bienvenue à toi.

    RépondreSupprimer