mercredi 1 avril 2009

Tempêtes






Oléron, février 2009

Voici le début d’une série en trois épisodes sur les effets des tempêtes de cet hiver qui ont pas mal remodelé les côtes de l’île.

D’énormes quantités de sable ont été déplacées, créant à certains endroits de véritables falaises dans les dunes. A d’autres, ce sont des restes de pins sûrement enfouis depuis des années qui sont réapparus.

Très impressionnant aussi, le dégagement des blockhaus. Les fondations ont été mises à nu et la mer a largement creusé dessous.

Le sable emporté a été déposé plus loin, formant de grandes étendues sur les plages.

4 commentaires:

  1. Je ne serai pas vraiment pourquoi et comment l'expliquer mais j'aime beaucoup le premier cliché... peut-être ce sentiment de territoire infini ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, en effet c'est impressionnant !
    Comme Seb, j'aime bien la première qui dégage une grande sérénité, et aussi la 3è avec le pin qui semble flotter sur le sable. C'est une belle série.

    RépondreSupprimer
  3. Merci et bon week-end.

    Dziękujemy i dobrego weekendu.

    RépondreSupprimer