vendredi 26 novembre 2010

Mousquetaires


Ceton, 10 novembre 2010

15 commentaires:

  1. merci pour le gentil mot sur mon blog.
    les photos sur l'ile de ré me plaisent énormément.. pas encore feuilleté la totalité..

    RépondreSupprimer
  2. Magnique cette photo ! Une sensation d'apaisement malgré le ciel menaçant.

    RépondreSupprimer
  3. un coin qui inspire a la sérénité

    RépondreSupprimer
  4. On devine le quatrième entre les 2 premiers.
    Très belle ambiance.

    RépondreSupprimer
  5. Une belle image avec cet effet vaporeux que doit induire le hdr et qui lui sied plutôt bien. Joli ciel

    RépondreSupprimer
  6. Il y a de la magie dans cette image....presque trop belle pour être vraie !


    Et quelle puissance dégagent ces trois mousquetaires !
    On cherche le quatrième...

    RépondreSupprimer
  7. Ouah ! N'y a-t-il pas de l'orage dans l'air, sur cette verte prairie. ???

    RépondreSupprimer
  8. c'est le genre de photo que j'adore
    et quel ciel

    RépondreSupprimer
  9. Toujours un plaisir de passer chez toi.
    Ton cliché est magnifique, j'aime beaucoup la couleur du ciel.

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien ce cadrage, les arbres y sont superbement mis en valeur, et aussi le passage de la tondeuse... J'espère que ce n'est pas toi qui a oeuvré. A+

    RépondreSupprimer
  11. > Elfi
    Merci pour les photos de l'Ile de Ré qui ont été dans les premières à être publiées ici. J'aime la mer.

    > Pagenas
    Je confirme la menace. Quelques secondes après cette photo, il pleuvait.

    > Laubaine
    C'est un vallon tranquille tout près de chez moi dans les premières collines du Perche.

    > Maïlliki
    Dernier rayon de soleil avant la pluie.

    > Claire & La Licorne
    Oui, rendons grâce à cette technique de HDR qui permet de restituer ces images qui font faire le grand écart aux capteurs.

    > Beatrice
    De l'orage, non mais la pluie n'est pas loin.

    > Bergson & Mousse
    Merci.

    > Serge
    Non, je n'y suis pour rien, ce sont les vaches qui s'en occupent !

    RépondreSupprimer
  12. J'aime ces arbres isolés dans les champs, et je me réjouis quand les agriculteurs n'en font pas du petit bois !

    RépondreSupprimer
  13. On est pourtant bien contents d'en avoir à mettre dans la cheminée en ce moment !

    RépondreSupprimer
  14. Il m'en reste assez pour de dire merci !

    RépondreSupprimer