lundi 13 août 2012

Land art


Cormes, 26 juillet 2012

Difficile de résister à la tentation de mettre en boîte ces ballots qui, chaque année, viennent mettre une touche de fantaisie dans nos campagnes.

24 commentaires:

  1. Avec l'odeur si singulière du fauchage...
    Toujours un plaisir de venir me promener sur votre blog Dominique.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Dominique,
    J'ai failli mettre la même photo ce matin , du coup je te laisse la primeur.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, délicate attention. Bonne fin de journée.

      Supprimer
  3. Jeu de boules... J'adore ces billots épars, si graphiques. Joli bocage à l'arrière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, chaque année l'œil se régale. Bonne soirée.

      Supprimer
  4. Du Land Art involontaire...mais réussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le hasard a du talent. Bonne soirée.

      Supprimer
  5. Toujours un plaisir pour les yeux et le nez... j'adore l'odeur des foins!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Bien vrai qu'il est difficile de ne pas immortaliser cette paille au long des champs moissonnés. Ton cadrage met bien valeur. A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Serge. Bonne journée pleine des charmes ardéchois.

      Supprimer
  7. You are absolutely right, these rolls of hay are actually a form of landart.

    RépondreSupprimer
  8. Le silence de la plaine avide de faire du foin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... mais j'ai peur qu'il y ait une paille dans ton jeu de mots !

      Supprimer
  9. C'est vrai ... ce charme saisonnier nous ravit toujours autant ...
    j'MMM aussi contempler ces rouleaux d'été ( et non de printemps !!! )
    Bises à toi , Dominique .

    RépondreSupprimer